Logo Assurancevie-frais0.com

assurancevie-frais0.com

Les rachats partiels programmés

Le cadre fiscal très favorable de l’assurance-vie vous permet de l’utiliser pour créer une source de revenus complémentaires réguliers.
Procédons pour commencer à un bref rappel du régime fiscal de l’assurance-vie :

Age du contrat

Imposition

0 - 4 ans

Au choix : 

- Prélèvement forfaitaire libératoire de 35 % 

- Impôt sur le revenu : intégration dans le revenu imposable.

4 - 8 ans

Au choix : 

- Prélèvement forfaitaire libératoire de 15 % 

- Impôt sur le revenu : intégration dans le revenu imposable.

au-delà de 8 ans

Au choix : 

- Prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5 % donnant droit à un avoir fiscal de même montant dans la limite d'une base imposable de 4.600 € (ou 9.200 € pour un couple), soit 345 € ou 690 €.

- Impôt sur le revenu : intégration dans le revenu imposable après abattement de 4.600 € (ou 9.200 € pour un couple)

 

A cela s’ajoute naturellement les prélèvements sociaux de 15,5%.

L’autre gros avantage de l’assurance vie est le mode de calcul de la plus value imposable en cas de rachat (le petit camembert illustre nos propos). Lorsque vous procédez à un rachat, vous rachetez du capital et des intérêts. Hors, seule la partie correspondant à des intérêts est fiscalisable.
Dans les premières années qui suivent la souscription, vous subissez au taux d’imposition plus important mais sur une quote part très faible. L’imposition est donc très faible.
Par la suite, la quote part qui subit l’impôt augmente, mais le taux d’imposition diminue pour arriver jusqu’à la 8ème année où vous pouvez effectuer des rachats en franchise d’impôts (hors prélèvement sociaux).
Conclusion : vous pouvez mettre en place des rachats partiels programmés sur votre contrat d’assurance vie pour disposer de revenus complémentaires réguliers faiblement fiscalisés.
Focus : Cette stratégie de revenu complémentaire peut s’envisager sur un contrat d’assurance-vie dans lequel vous investissez sur des SCPI.
Logées dans un contrat d’assurance-vie, les SCPI vous permettent de disposer de revenus à priori stables et réguliers sans souffrir de la fiscalité qui leur est traditionnellement attaché en direct.
Concrètement, les loyers distribués seront versés sur le fonds euros sur lequel vous mettrez en place des rachats partiels programmés faiblement fiscalisés.
Vous aurez ainsi une visibilité sur le revenu complémentaire que vous souhaitez vous constituer.

L’avance pour acheter des parts de SCPI en direct

Si vous souhaitez disposer de revenus complémentaires en achetant des parts de SCPI, vous pouvez également le faire grâce à une avance sur votre contrat d’assurance. Ce montage vous permettra de répondre à un triple objectif :

  • Disposer de revenus complémentaires.
  • Faire fructifier votre patrimoine.
  • Diversifier votre patrimoine.

Pour un contrat d’assurance-vie de 50 000 €, vous pourrez obtenir une avance de 30 000 € (60%) et acheter 30 000 € de part de SCPI. Cette avance que vous consent l’assureur est juridiquement un prêt. Elle porte des intérêts (Taux : Fonds euros+1 ou TME +1) et est remboursable dans les 6 à 9 ans (varie selon les contrats).

Concrètement, nous pouvons résumer le montage la manière suivante :

  • Pendant la durée de l’avance vous percevez des loyers de l’ordre de 1 590 € par an (rendement de 5,3%).
  • Parallèlement votre contrat se valorise sur une valeur de 100 (montant des capitaux investis)
  • Au moment du remboursement de l’avance (en capital et intérêts) vous pourrez, si certaines précautions sont prises, déduire les intérêts d’avance de vos revenus fonciers (SCPI ou autre).

Le bilan schématisé ci-dessous vous montre le gain que vous pouvez réaliser avec ce type de montage : 

Bilan d’entrée

 

ActifPassif
Assurance-vie :
50 000 € Apport : 50 000 €
SCPI :  
30 000 € Avance : 30 000 €
Total : 80 000 € Total :
80 000 €

 

Bilan de sortie dans 15 ans

 

ActifPassif
Assurance-vie (5%) : 45 060 € Apport : 50 000 €
SCPI (2%) : 40 376 €

Bénéfice :

54 141 €
Cumul de trésorerie :
18 705 €    
Total :
104 141 € Total :
104 141 €

 

Pour plus de précision consultez notre rubrique : Montage : optimisez vos placements avec l’assurance-vie.

Notre sélection de fonds