Logo Assurancevie-frais0.com

assurancevie-frais0.com

Comment vont fonctionner les contrats euro croissance ?

Dans un fonds euro classique il y a un effet cliquet qui empêche votre épargne de baisser d’une année à l’autre. Mais aujourd’hui ces fonds ont des rendements ridicules et cela ne peut pas s’améliorer. Dans un contrat euro croissance vous avez une protection à un terme que vous avez fixé vous-même, qui va vous garantir tout ou partie de votre investissement. Avant le terme il n’y a aucune garantie.

Concrètement votre investissement va être divisé en deux parties. Une partie investie dans un fonds cantonné destiné à garantir au terme votre capital (la provision mathématique). Chaque contrat va prévoir un taux d’actualisation prévisionnel dont les modalités sont encadrées par la loi. (Maximum 75% du TME 6 mois pour les engagements de moins de 8 ans, maximum 3.5% et 60% du TME 6 mois pour les engagements de + de 8 ans).

Cette actualisation doit être faite versement par versement ce qui sera très compliqué. Lorsque l’on prend conscience que le TME 6 mois est actuellement de l’ordre de 2.40%, on comprend que l’essentiel de votre épargne va être absorbée par ce fonds.

Pendant la vie de votre contrat, la valeur de la provision mathématique peut fluctuer à la hausse comme à la baisse.

Commentaire sur la part de votre épargne investie dans la provision mathématique :

En l’état actuel de la conjoncture, compte tenu de la nature des investissements qui peuvent être faits dans ce fonds, cette partie importante de votre épargne ne vous rapportera pratiquement rien.

  • Le reste de votre investissement sera investi dans un fond lui aussi cantonné intitulé provision technique de diversification géré plus librement et exprimé en part dont la valorisation peut fluctuer. Ce fond a un double but : conserver les performances du fond de provision mathématique et apporter de la performance.
  • Nous n’avons aucun élément pour connaitre la qualité de la gestion d’un fonds de cette nature. L’investisseur semble être complètement dépendant du gestionnaire. Il ne semble pas y avoir de liberté de choix.

Dans un contrat de cette nature nous risquons fortement d’être pieds et poings liés aux gestionnaires du fond. Le rendement peut éventuellement varier de façon importante en fonction de la durée d’investissement (plus l’investissement est long plus la part investie dans la provision mathématique est  faible).

Il va aussi varier en fonction du degré d’acceptation du risque du client. (Si on ne garantit au terme que 80% du capital versé les résultats ne seront pas les mêmes que si on a garanti 100%).

Voilà une belle usine à gaz dont nous doutons fortement de la rentabilité et de son utilité pour le client.

Notre sélection de fonds